Différences entre RFID et NFC
  • Créé le 29 de January de 2021

Différences entre RFID et NFC

Dans le blog de Dipole, nous avons publié des articles très utiles pour apprendre les bases du fonctionnement de la technologie RFID et pour découvrir certains de ses principaux avantages et certaines de ses applications les plus importantes.

Dans le présent article, nous allons passer en revue les grandes caractéristiques de ces technologies et expliquer les différences entre la RFID et la NFC.

Qu’est-ce que la RFID ?

Comme nous l’avons établi dans notre article intitulé « Qu’est-ce que la RFID ? », cette technologie se fonde sur l’utilisation d’ondes radio pour identifier des produits, des objets ou des personnes. Elle utilise un certain nombre de composants essentiels à son bon fonctionnement, dont les antennes, les lecteurs et les étiquettes RFID.

Il existe plusieurs technologies RFID, et parmi elles nous trouvons le système NFC.

C’est pourquoi, au lieu d’expliquer les différences entre la RFID et la NFC, nous allons expliquer les différences entre les systèmes qui composent cette technologie d’identification par radiofréquence, à savoir : l’ultrahaute fréquence (UHF), la haute fréquence (HF), la basse fréquence (LF – Low Frequency en anglais) et la communication en champ proche (NFC – Near Field Communication en anglais).

Différences entre UHF, HF, LF et NFC

Les principales différences résident dans le type de fréquence utilisée et les applications de chacune d’entre elles:

Basse fréquence

Le système LF possède une bande de fréquence courte allant de 125 kHz à 134 kHz, ce qui lui permet d’avoir une lecture à courte portée, d’environ 10 cm.

Les applications majeures de cette technologie concernent principalement l’identification des produits dans l’industrie alimentaire et dans les environnements industriels comportant beaucoup de métal et d’eau.

Haute fréquence

Le système HF, comme son nom l’indique, a une fréquence plus élevée que le précédent et une gamme de 13,56 MHz, ce qui lui permet de lire à une distance de 10 cm à 1 mètre.

Les applications majeures de cette technologie sont principalement, l’authentification des produits et le traçage des mouvements de ces derniers, que ce soit dans une librairie ou dans un laboratoire.

Ultrahaute fréquence

Le système UHF est la technologie qui utilise la plus haute fréquence avec une gamme de 860 MHz à 960 MHz. Elle permet de lire à plus de 12 mètres de distance.

Cette technologie a une multitude d’applications, dont la plupart sont dédiées à l’identification sans fil : parmi elles, on trouve la surveillance des entrées et sorties de marchandises, la gestion des stocks ou le contrôle des lignes de production.

Near Field Communication

Le système NFC est également une technologie fondée sur la radiofréquence dans le spectre de 13,56 MHz comme le système HF. En revanche, le NFC a une puissance plus faible, de 15 mA, d’où une portée de lecture plus courte : de 10 à 20 cm.

Ce système permet une interconnexion plus simple et plus sûre entre les dispositifs et est utilisée pour l’authentification ou la transmission des informations. C’est pourquoi, parmi ses applications, on trouve le paiement via téléphone portable, l’authentification des produits ainsi que, dans le secteur industriel, la communication d’un objet avec les machines.

Pour plus de détails sur le fonctionnement du système RFID, consultez l’article que nous avons écrit à cet égard.

Tableau comparatif entre les différentes technologies RFID

Maintenant que vous connaissez un peu mieux les différences entre les techniques RFID, vous pouvez tout aussi bien apprendre pourquoi le système NFC est compris dans la RFID. Chez Dipole, nous travaillons depuis des années avec les dernières avancées de la technologie RFID et nous vous encourageons à nous contacter pour découvrir tous les avantages que peuvent vous apporter nos produits et nos solutions personnalisées.